Une machine à café en location pour coller au plus près des besoins de l’entreprise

Quand une entreprise souhaite faire l’acquisition d’une machine à café de bureau se pose tout d’abord la question de la location ou de l’achat de l’appareil. Au regard de l’investissement initial, de la charge liée à la maintenance, aux pannes éventuelles et de l’évolution permanente des appareils, la location s’impose comme le modèle dominant pour les appareils de moyenne et grande capacité.

Ce qu’il faut entendre par appareil de moyenne et grande capacité ce n’est pas seulement le nombre d’utilisateurs et la fréquence d’utilisation, mais aussi la capacité de la machine à délivrer tout type de boissons chaudes : cafés avec ou sans lait, sucrés ou non, boissons chocolatées, thés, potages, soupes ou encore boissons froides aromatisées. La simplicité et la rapidité d’utilisation sont aussi des facteurs à prendre en compte, plus la machine est simple et rapide plus le temps nécessaire à la pause café est réduit, ce temps devant prioritairement être consacré à la consommation de la boisson et à l’échange entre collègues plutôt qu’à la préparation de la boisson.

Une machine à café peut aussi proposer la distribution d’eau tempérée ou fraîche à la demande, elle met ainsi à profit un système de filtration performant qui permet d’utiliser l’eau du réseau domestique pour en faire une eau de qualité qui sera utilisée comme telle mais également pour la préparation de toutes les boissons chaudes et froides. Bien-sûr un tel niveau de performances et d’offre a un coût : la location de machine à café permet dès lors d’éviter un investissement initial important et de disposer, inclus dans le contrat de location, du service de maintenance et de réparation indispensable au bon fonctionnement de la machine.