Programme « Habiter mieux » : rénovation de 70 000 logements cette année

Habiter_mieux

L’arrivée d’Emmanuelle Cosse à la tête du ministère du Logement impressionne les Français, surtout ceux qui œuvrent dans l’immobilier. En fait, lors de son premier déplacement officiel à Rennes, la nouvelle ministre a annoncé la rénovation énergétique de 70 000 logements pour débuter les projets 2016 du programme « Habiter mieux ».

Contribution supplémentaire

Actuellement, le ministère du Logement recense quelque 50 000 logements rénovés. Pourtant, Emmanuelle Cosse s’est permis d’annoncer la réhabilitation de 70 000 nouveaux logements grâce à une contribution en supplément que l’Agence Nationale de l’Habitat va bientôt obtenir. De prime abord, l’objectif est un peu ambitieux, mais selon Philippe Pelletier, le précurseur du programme « Habiter Mieux », ces chiffres seront facilement atteints si les crédits nécessaires sont mis à leur disposition très prochainement. La contribution s’agirait d’une somme de 150 millions d’euros selon Philippe Pelletier.

Création d’emplois

worker safety in constructionDepuis son lacement en 2013, le programme « Habiter mieux » n’a cessé de créer des emplois, que ce soit direct ou indirect. Cette année, l’objectif fixé par la ministre du Logement et le président de la République va en créer 24 000 ! En fait, d’après Emmanuelle Cosse, les travaux de rénovation sont parfois lourds et nécessite de ce fait un grand nombre d’ouvriers, de techniciens et de professionnels. Outre la création d’emploi, la réhabilitation énergétique constitue aussi un véritable moyen pour lutter efficacement contre la précarité énergétique et pour augmenter le pouvoir d’achat des Français.

Économie d’énergie

La rénovation de logements concerne plusieurs travaux, ne serait-ce que le changement des appareils de chauffage et l’isolation des façades et des toitures pour les performances énergétiques. Toutefois, les questions de sécurité et salubrité seront également abordées, via des contrôles importants et l’utilisation d’un modèle de joint de dilatation innovant, par exemple. La lourdeur apparente de ces travaux conduits en fait à de grands avantages, surtout en matière de consommation énergétique : un logement réhabilité consomme moins d’énergie et permettra à son propriétaire et à son locataire de faire d’importantes économies ! Ceci se conclut également par l’augmentation du pouvoir d’achat global et l’amélioration de la qualité de vie, bref, tous les enjeux majeurs du ministère du Logement !